Lexique réseau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 02 Janvier 2014 19:31
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
A

ACS Auto configuration serveur - Système de Contrôle d'Accès : Plateforme dédiée au référencement et l'authentification des Box.

ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) Technologie permettant de transmettre asymétriquement (le débit descendant est plus élevé que le débit montant) des données à haut débit sur la paire cuivrée d'un abonné dédiée initialement au téléphone. 

ADSL2+ ADSL de deuxième génération. Le concept de cette norme est de doubler le spectre de la fréquence et donc la bande passante. Là ou l'ADSL permet un débit maximal de 8 Mbit/s pour la réception de données, l'ADSL2+ autorise un débit allant jusqu'à 16 Mbit/s pour les clients proches du central téléphonique. Dans le sens montant, le débit reste sensiblement le même, soit 1 Mbit/s.

Adresse IP Identifiant unique d'une machine sur Internet lorsqu'on utilise le protocole IP.L'adresse est, pour le moment (norme IPv4), composée de 4 nombres de 0 à 255, du style 194.117.200.10 (attribué au serveur DNS primaire chez Bouygues Télécom). Il est difficile de se souvenir de ces adresses, d'où l'existence des Serveurs de Noms de Domaine ou en anglais Domain Name Server (DNS).

ADV Administration des ventes - Cellule de traitement des commandes de ligne ADSL côté France Telecom pour tous les opérateurs.

Atténuation Valeur non modifiable calculé en décibels. Il est calculé selon la longueur de ligne, le diamètre du câble et dégradation du signal (qualité du câblage). Il existe une atténuation "théorique" et une atténuation courante.

Authentification Vérification de coordonnées d'accès : login et mot de passe. Une authentification est refusée si les coordonnées ne sont pas reconnues, soit parce qu’elles sont fausses, soit parce que le serveur qui doit les vérifier n'y parvient pas.

Access point Installation qui permet à un utilisateur de se connecter par une liaison radio (RLAN) en 2,4 GHz ou en 5 GHz à un réseau haut débit par exemple à un réseau Ethernet ou un accès ADSL.     

ActiveX Regroupement des technologies OLE et COM (Component Object Model) que l'on doit à Microsoft et qui permet à différents logiciels de communiquer entre eux quelque soit la plate-forme sur lesquels ils tournent.             

Ad Hoc Réseau dans lequel l'infrastructure n'est composée que des stations elle-même. Ces dernières acceptent de jouer le rôle de routeur pour permettre le passage de l'information d'un terminal vers un autre sans que ces terminaux soient reliés directement.   

Affaiblissement Atténuation de votre ligne mesurée en décibels (dB). Comme tout signal électrique, le signal ADSL s'atténue progressivement en fonction de la distance et de la qualité de la ligne.              

AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)Organisme français de gestion des noms de domaines remplaçant NIC France.              

AIM (AOL Instant Messenger) Service de messagerie instantanée fournit par la société AOL. Le logiciel AIM est distribué gratuitement et le service est accessible gratuitement depuis n'importe quel FAI. Cette messagerie est concurrente de MSN Messenger de Microsoft et ICQ.               

AirPort AirPort est la solution réseau sans fil Apple de nouvelle génération. Basée sur la nouvelle technologie sans fil haut-débit 802.11g.       

Algorithme  Un jeu de règles ou de procédures bien défini qu'il faut suivre pour obtenir la solution d'un problème dans un nombre fini d'étapes. Un algorithme peut comprendre des procédures et instructions algébriques, arithmétiques, logiques et au tres. Un algorithme peut être simple ou compliqué. Cependant un algorithme doit obtenir une solution en un nombre fini d'étapes. Les algorithmes sont fondamentaux dans la recherche d'une solution par voie d'ordinateur, parce que l'on doit donner à un ordinateur une série d'instructions claires pour conduire à une solution dans un temps raisonnable. alt.binaries.*   Sous-hiérarchie d’alt spécialisée dans la diffusion de fichiers binaires. On y trouve le plus souvent des fichiers contenant des sons et des images. L'envoi de fichiers binaires sur Usenet n'est toléré que dans les groupes *.binaries.*.     

ANSI (American National Standards Institute).Fondé en 1918, organisme composé de plus de 1300 membres chargé d'officialiser les standards informatiques. ANSI "C" par exemple est une version du "C" qui a été approuvée par l'ANSI.            

ARP (Address Resolution Protocol) Protocole de résolution d'adresse : Processus des réseaux IP (Internet Protocol - protocole Internet) permettant à un système hôte de trouver l'adresse MAC (Media Access Control - Contrôle d'accès au média) d'un hôte cible situé sur le même réseau physique, mais pour lequel seule l'adresse IP est connue. Sous ARP, les cartes de réseau contiennent une table qui assigne les adresses IP aux adresses matérielles des objets appartenant au réseau. Pour créer des entrées, le protocole ARP diffuse une requête contenant l'adresse IP de l'hôte cible, qui répond en indiquant son adresse physique. La carte de réseau ajoute alors cette adresse à sa table ARP et peut ensuite envoyer des paquets à l'hôte cible.       

ART (Autorité de Régulation des Télécommunications) L'ART gère la déréglementation des Télécoms en France depuis 1997. C'est elle par exemple qui a obligé France Télécom à réduire ses tarifs pour l'interconnexion ADSL en France depuis l'ART et devenu ARCEP: Autorité de régulation des communications électroniques et des postes.  

ASCII (American Standard Code for Information Interchange) C'est une norme de codage de 128 caractères alphanumériques sur 7 bits. Les versions étendues sur 8 bits, 256 caractères sont adaptées suivant les pays.        

ATM (Asynchronous transfer mode) L'ATM permet une transmission ultrarapide d'informations (voix, données, images) numérisées. Ce type de technologie se trouve donc particulièrement adapté aux réseaux multiservices à haut débit, dont l'ADSL.


B

BAS (Broadband Access Server)Equipement dont la fonction est de gérer le transport de données en mode ATM dans le cadre de l'accès à Internet par ADSL. Par exemple, sur le réseau de France Télécom, chaque BAS regroupe le trafic ATM venant d'une dizaine de DSLAM. Un BAS gère donc le trafic de l'ensemble des lignes ADSL situées dans les zones couvertes par les DSLAM q ui lui sont connectés.

Backbone (épine dorsale, réseau national d'interconnexion, Coeur de réseau) Réseau central très rapide qui connecte une multitude de petits réseaux.        

Bande passante (Bandwidth) Le débit théorique de l'accès Internet de votre fournisseur.    

Benchmark Logiciel destiné à tester les performances d'un ordinateur ou d'un composant. Les plus célèbres sont conçus par les laboratoires de la société Ziff Davis (Winstone, Business Winstone, High-End...).             

BitTorrent Protocole peer to peer (p2p) d'échange de fichiers open source. BitTorrent est peer to peer par nature, car les utilisateurs sont reliés directement entre eux pour l'envoi et la réception des parties des fichiers. Cependant des serveurs centraux appelés trackers sont nécessaires pour coordonner les téléchargements entre les différents utilisateurs. A la différence d’eMule ou Kazaa aucun moteur de recherche de fichiers n'est disponible, obligeant ainsi les utilisateurs à trouver des liens sur le Web.

BL Boucle locale. Partie de la ligne téléphonique allant du répartiteur jusqu'à la prise téléphonique de l'abonné . Ensemble des câbles urbains aériens, des câbles souterrains et même de la paire de fils arrivant chez l'usager. En France, la boucle locale est la propriété de l'entreprise Franc

Bluetooth Technologie non protégée gérant les connexions sans fil de type onde radio utilisant la bande des 2,45 GHz, d'un débit de 1 Mbps, d'une portée de 10 m et offrant un balayage de 360°, cette technologie concurrence fortement IrDA.             

Blog Carnets, journaux personnels en ligne qui permettent à un internaute de publier au jour le jour ses idées sur le Net ou de commenter l'actualité d'un sujet qui l'intéresse.  

BPS (Bits par Seconde) Unité utilisée pour mesurer le débit des communications numériques.              

Bridge Matériel qui connecte deux ou plusieurs réseaux physiques et transmet les paquets entre eux.          

Broadcast Messages systèmes (serveurs, protocoles réseaux...) qui consomment une bande passante non négligeable et sont susceptibles de mettre à mal des petits réseaux. Sinon, désigne un programme ou un type de transmission d'échelle professionnelle (télévision...).  

Boucle locale Dernier tronçon du réseau entre le modem du particulier et le central téléphonique.


C

CAA Commutateur à Autonomie d'Acheminement ou commutateur d'abonnés. Equipement du réseau téléphonique de l'opérateur téléphonique auquel sont raccordés les abonnés.      

Calibrage de ligne 0.4/0.5/0.6/0.8 : Diamètre de la paire de cuivre téléphonique de la ligne du client

Call Agent C’est la partie qui s’occupe d’établir la liaison IAD et nos équipements sur le réseau VoIP de Bouygues Télécom.   

CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) Protocole d'authentification PPP plus sûr que PAP.       

Client FTP Logiciel installé sur un poste client servant au transfert de fichiers suivant le protocole FTP. Cuteftp par exemple est un client FTP. 

Client Ordinateur ou programme qui demande de l'information à un serveur. Par exemple, on parle souvent de Client Mail ou de Client FTP pour désigner les programmes qui leur sont dédiés, et qui se connectent à un serveur de Mail ou un serveur FTP.       

CLNS Changement de Ligne Non Sollicité

CMTS Le CMTS - (Cable Modem Termination System) est un équipement fondamental d'un réseau câblé. il joue un rôle comparable à celui d'un DSLAM sur les réseaux ADSL, en ce sens qu'il pilote les modems des abonnés (synchronisation...), et renseigne le centre de supervision câble.

Collecte Transport de données entre le réseau téléphonique local et le fournisseur d'accès.   

Cookie Données inscrites par un Serveur dans un fichier sur votre ordinateur, qui permettent à ce serveur de se configurer en fonction du Client qui l'appelle. C'est très pratique notamment pour enregistrer la personnalisation du Web de Bouygues Télécom.     

Connexion Routée Dans une connexion de type « routée », c'est le modem qui établit la connexion et qui se charge de la gestion des paquets entre l'extérieur et le réseau interne.

CRC Cyclic Redundancy Check - Algorythme de Vérification de Redondance Cyclique Un système algorithmique éprouvé dans la plupart des systèmes de transmission. Des octets perdus dans la cellule peuvent être régénérés par ce système sans besoin de retransmission. Plus ce chiffre est petit, mieux cela vaut.


D

Datagramme La première unité d'information adressée à un ordinateur à travers Internet. 

Débit ATM / IPATM : Débit de synchronisation négocié entre le DSLAM et le modem. IP : Débit d'usage mesuré entre le DSLAM et l'abonné : égal à 75% du débit ATM Exemple : 640 kbps ATM = 512 kbps IP

DECT (Digital Enhanced Cordless Telecommunications) Norme européenne de transmission radionumérique pour la téléphonie mobile ou fixe.

Dégroupage partiel / total Dégroupage Partiel : le client souhaite conserver sa ligne auprès de France Telecom. Il paiera donc un abonnement à FT et un abonnement au FAI. Le client a le choix de téléphoner via sa ligne FT ou via la Box Dégroupage Total : Le client résilie sa ligne auprès de FT. Il utilisera la Box pour appeler depuis son domicile. Dans tous les cas, un numéro VOIP est fourni par le FAI   

DHCP (Dynamic Host Control Protocol) Permet de configurer une machine de manière automatique à son démarrage, par exemple, de lui attribuer une adresse IP correspondant au réseau auquel la machine est reliée.  

DLM Dynamic Line Management - DLM est un outil logiciel qui améliore la stabilité et le débit d'une ligne ADSL à l'aide d'analyses détaillées.Dynamic Line Management - DLM est un outil logiciel qui améliore la stabilité et le débit d'une ligne ADSL à l'aide d'analyses détaillées. Il prend en compte les propriétés de la ligne et les éventuelles perturbations électromagnétiques. L'outil collecte des paramètres à intervalles réguliers sur le DSLAM et les analyse dans le but : D'étudier la stabilité des lignes ADSL De constater un dysfonctionnement et la présence d'un éventuel élément perturbateur extérieur D'agir sur les paramètres ADSL au niveau du DSLAM Attention, la collecte des paramètres se traduit par des resynchronisations quotidiennes à 1h du matin, pendant une durée ne pouvant pas excéder 10 jours consécutifs.

DMZ (DeMilitarized Zone : Zone DéMilitarisée)Acronyme désignant le sous-réseau situé entre le réseau local et l'extérieur (Internet généralement). Contrôlée par un firewall, c'est la partie accessible de l'extérieur du réseau. C'est dans cette zone que peuvent se trouver les serveurs web, de messagerie, de news, proxy.         

DNS (Domain Name System) Ordinateur qui, après consultation d'une base de données, fait correspondre les noms de domaine aux adresses IP.

DOCSIS Data Over Cable Service Interface Spécification (DOCSIS) est une norme utilisant le système de télévision par câble. Il permet le transfert de données à vitesse élevée sur un système existant de télévision par câble. Il est utilisé par beaucoup d'opérateurs de télévision par câble pour fournir l'accès à Internet sur leur infrastructure coaxial et fibre hybride existante.

DOCSIS Data Over Cable Service Interface Spécification (DOCSIS) est une norme utilisant le système de télévision par câble. Il permet le transfert de données à vitesse élevée sur un système existant de télévision par câble. Il est utilisé par beaucoup d'opérateurs de télévision par câble pour fournir l'accès à Internet sur leur infrastructure coaxial et fibre hybride existante.           

DSI Direction Systèmes d'Information - Support ADSL pour problèmes de Provisionning, mais est également sollicitée sur la partie suivi de commande : [demande de suppression de ligne, annulation de commande, retard de BC, ...]

DTI Dispositif de Terminaison Intérieur - Ce boitier qui a parfois l'apparence d'une prise téléphonique est sous la responsabilité de France Telecom. Son rôle est de faire la démarcation entre le réseau public (FT) et le réseau privé (installation téléphonique du client). Il est souvent installé dans l'armoire électrique de la maison et toujours chez le client. A noter que ce boitier n'est pas obligatoirement installé dans toutes les maisons

DTIS La Direction Technologies, Innovation et Services est en charge des études amont, du développement jusqu'à la mise en production de toutes les Plates-formes Fixe & Mobile (ACS, SmartVision, etc.), de tous les produits et services Fixe (Bbox, Décodeur TV, Firmware, portail live, services comme Mediacenter, widgets) et des services mobiles.

DVB-C La norme DVB-C "Digital Video Broadcasting – Cable" est l'application de la norme DVB aux transmissions par câble. C'est la norme utilisée par Bouygues-Telecom pour son offre TV Bbox Fibre.

DVB-T DVB-T est une abréviation de "Digital Video Broadcasting - Terrestrial". Il s’agit de la partie de la norme DVB appliquée aux transmissions terrestres hertziennes. En France, c'est la norme utilisée pour la TNT.                  


E

EAS (Equipement d'Accès au Service) Cet équipement France Telecom constitue le point de terminaison du service de collecte, et est généralement installé dans les locaux du FAI. 

Eligibilité Commerciale Test qui détermine le débit de la ligne du client et les services que sa ligne pourra supporter : 2P (Internet + VOIP) ou du 3P (Internet + VOIP + IPTV) Selon le réseau et le débit de la ligne, le client se verra proposer 2P ou 3P (les clients sur réseau FT ne peuvent avoir que du 2P quelque soit le seuil de leur éligibilité car FT refuse de mettre à disposition le service IPTV) 

E-mail (Electronic Mail : message électronique ou courriel) Le courrier électronique sur Internet. Un message électronique parvient n'importe où dans le monde en quelques secondes ou minutes. De plus, le destinataire n'est pas obligé d'être présent pour recevoir le message car les messages sont stockés chez son fournisseur d'accès internet. L'e-mail a été inventé en 1971 par Ray Tomlinson qui travaillait pour une entreprise chargée du développement d'Arpanet. Il eut l'idée de combiner un programme de messagerie locale avec un protocole de communication de son cru. Le message électronique était né. C'est lui qui décida d'utiliser le signe @ pour définir la machine à laquelle le message s'adresse.

EPG L’abréviation EPG - (Electronic Program Guide) - signifie en français « guide de programme électronique ». Il s’agit d’un flux d’informations concernant les programmes de télévision. Ce flux est directement accessible sur certains téléviseurs ainsi que les enregistreurs numériques. L’EPG permet notamment de consulter mais aussi de rechercher et de prévoir des enregistrements de programmes.

Expertise blanche / Expertise contradictoire Ce type d’intervention est réalisé dans les cas de coupures franches (Synchro, connexion et alignement) elle se fait avec un technicien FT et technicien FAI. Elle commence au NRA et se poursuit jusque chez le client et le technicien FT se doit de faire le nécessaire pour corriger le défaut du client (changement de jarretière, etc.)  

                                                      


F

FAI (Internet Service provider - Français: Fournisseurs d'accès à Internet) Entreprise qui possède un ou plusieurs ordinateurs reliés en permanence sur Internet. Pour accéder à Internet le client se connecte sur les ordinateurs de son FAI.

FEC Forward Error Correction - Le FEC est un procédé logiciel qui, par redondance de paquets, permet de corriger les erreurs potentielles engendrant notamment les macro-blocs pour les clients. Il nécessite entre 600 kbps et 1300 kbps de bande passante dédiée et est appliqué sur les lignes ADSL dont le débit permet le fonctionnement des autres services sans contraintes. Il existe 3 paliers : FEC QOS TV - profil SD/HD - débit > 12,1 Mbps FEC QoS TV - profil SD/SD [5,1 - 6,9 Mbps] et SD/HD [7,5 - 10,8 Mbps] FEC QoS TV - solution manuelle débit insuffisant. Attention le FEC ne s'applique pas sur l'univers Canal+/Canalsat et n'est pas compatible pour les clients raccordés à des DSLAM SFR.         

Fibre optique Support acheminant les données numériques sous forme d'impulsions lumineuses modulées. Il est constitué d'un cylindre de verre extrêmement fin (le brin central) entouré d'une couche de verre concentrique (gaine).               

Firmware Microcode logiciel permettant de piloter le matériel associé. En règle générale, le firmware est sur une mémoire flash permettant de la mettre à jour pour corriger certains bugs ou ajouter des nouvelles fonctionnalités.              

Filtre ADSL splitter : Séparateur intégrant un filtre passe-bas pour ne laisser passer que le signal analogique vers les téléphones et un filtre passe-haut pour ne laisser que le signal ADSL.

Filtre maître Équipement installé en tête du réseau téléphonique de la maison, servant à séparer les flux "classiques" (téléphone et fax) des flux utilisés par les modems ADSL, et permettant d'éviter leurs interférences réciproques. De fait, il est inutile dans le cadre du dégroupage total où le flux "classique" est inexistant. Il est recommandé d'utiliser un filtre maître dans les installations de plus de 3 prises. En dessous, on peut utiliser des filtres ADSL standards, branchés directement sur la prise.

Firewall Un pare-feu (firewall en anglais), est un système de sécurité qui permet de protéger un ordinateur d'intrusions de personnes en provenance d'Internet.Le pare-feu est en réalité un système permettant de bloquer les ports de communication d'une machine (qui en contient 65535), c'est-à-dire en interdire l'accès aux connexions et programmes provenant de l'extérieur (transmission entrante) ou de l'intérieur (transmission sortante).         

Frame Relay Protocole de communication utilisé sur les longues distances. Multiplexage sur la couche 2 à la différence de X.25.       

FTP (File Transfer Protocol) Protocole Internet par lequel on peut envoyer (upload) ou recevoir (download) des fichiers.

FTTB Fiber To The Building traduit en français par "fibre jusqu'à l'immeuble". La connexion en fibre optique va du répartiteur jusqu'au bas des immeubles. Un câble coaxial ou paire de cuivre supplémentaire distribue les flux jusque dans les appartements des internautes.

FTTH Fiber To The Home qui signifie "fibre optique jusqu'à la maison" en anglais. L'abonné est directement raccordé par fibre optique de la prise optique de son logement jusqu'au répartiteur dont il dépend.

FTTLA "Fiber To The Last Amplifier" - signifiant littéralement en français « fibre jusqu'au dernier amplificateur ». Il s'agit du nom d'une technologie visant à réutiliser le réseau câble existant notamment sur la partie terminale en installant de la fibre optique plus près de l'abonné tout en utilisant le câble coaxial des réseaux câbles pour les derniers mètres jusqu'à l'abonné.


G     

GAMOT Guichet d'Accueil Maintenance Opérateurs Tiers - Cellule de traitement des incidents ADSL côté France Telecom pour tous les opérateurs ADSL.       

Gigogne (Prise) Prise téléphonique standard utilisée en France.             

G711 Codec utilisé pour transformer le signal audio de la voix au format numérique libre de droit - Norme de compression : 64Kbits + overhead : environ 110 Kbits .       

G729 Codec utilisé pour transformer le signal audio de la voix au format numérique avec une licence payante. - Norme de compression : 8Kbits + overhead : entre 45 et 65 Kbits .     


H       

H323 Standard fournissant une base pour la communication utilisant de l'audio, de la vidéo, et des données à travers les réseaux IP. En se conformant au standard H.323, les produits et les applications multimédias des multiples distributeurs peuvent inter opérer, permettant ainsi aux utilisateurs de communiquer sans se soucier de la compatibilité entre elles. H.323 sera la clé de voute des produits basés sur les LAN pour aussi bien de la consommation, les affaires, les divertissements, les applications professionnelles. H.323 est une recommandation d'envergure venant de l'ITU qui met au point les standards de communications multimédias sur les LANs qui eux ne fournissent pas de garantie de qualité de service QoS. Ces réseaux sont dominants aujourd'hui. C'est pourquoi, le standard H.323 permettra de construire un large éventail d'applications basés sur un LAN pour les communications multimédias.    

Hayes Constructeur américain de modems et créateur d'un langage de commandes devenu à présent un standard.

Hexadécimal Un système numérique de base (ou radical) 16. Les symboles utilisés dans ce système sont les chiffres de 0 à 9 et six chiffres supplémentaires généralement représentés par les lettres A, B, C, D, E et F. (C'est ce système qui est utilisé pour coder les couleurs au format html).

HDMI Une prise HDMI (High-Definition Multimedia Interface) permet la connexion de flux vidéo et audio de haute définition entre appareils compatibles tels que informatique, ordinateur portable, Tv LCD, écran plasma, et consoles de jeux de nouvelles générations : Playstation 3, Wii, Xbox 360..           

Hôte Host Ordinateur distant qui reçoit les appels d'autres machines (connexions sur un site Web, par exemple).         

HotSpot Lieu public à forte affluence et clairement délimité (ex.: cafés, hôtels, gares, aéroports, bibliothèques, etc.) donnant accès à un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs de terminaux mobiles (PDA, assistant personnel par exemple) de se connecter facilement à Internet.         

HTML Langage de description des pages Web dérivé du SGML. Il est composé d'une suite de signe ASCII, dans laquelle sont inclues les commandes spéciales concernant le formatage des pages, la police de caractères et les multimédia.      

HTTP (Hyper Text Transfer Protocol) Protocole utilisé pour transporter des pages HTML du WWW sur le réseau. L'accès aux services Web se fait en donnant une adresse de type http://nom de domaine/répertoire.... 


I         

IAD L'Integrated Access Device ou IAD est un équipement qui permet de transmettre des flux de différentes nature : voix, vidéo, données sur un support unique, souvent une ligne de type xDSL. Sous forme de boîtier, il permet de connecter des téléphones analogiques mais aussi les ordinateurs. Les IAD sont aujourd'hui proposés par les fournisseurs d'accès Internet pour fournir les offres de triple play avec leurs box. 

IETF (Internet Engineering Task Force) Groupe de travail qui développe les nouveaux standards pour l'Internet.         

IMAP4 (Internet Messaging API Protocol) Protocol de messagerie sur Internet ou Intranet utilisé entre postes clients et postes serveurs. Les messages peuvent être conservés par le serveur.              

Interxion Plateforme secondaire, redondante de certains services Bouygues Télécom. Par exemple, dans la table DNS, l'URL www.club-internet.fr correspond aux adresses IP suivantes : 195.36.162.15 et 195.36.166.15. - 195.36.162.15 renvoie en fait vers les serveurs web du site Villette qui hébergent le portail. - 195.36.166.15 désigne les serveurs web du site Interxion qui hébergent le portail. L'abonné qui demande une page du portail peut donc être dirigé soit sur Villette, soit sur Interxion.

INP [Impulse Noise Protection] est un protocole utilisé pour atténuer le bruit sur une ligne. il est donc très efficace dans les cas de Freeze-Macroblocs. 

Inter-réseau Deux réseaux ou plus, reliés au moyen d'un routeur (Chaque réseau a un numéro unique.). Les utilisateurs d'un inter-réseau peuvent utiliser les ressources (fichiers, imprimantes, disques durs) de tous les réseaux interconnectés, pourvu qu'ils en aient l'autorisation.  

Imap (Internet Mail Access Protocol) Protocole d'accès aux boîtes aux lettres électroniques, offrant plus d'options que pop3. Par exemple, il gère plusieurs accès simultanés, ainsi que plusieurs boîtes aux lettres et il permet de consulter ses e-mails sur le serveur sans les télécharger sur son ordinateur. Actuellement, nous sommes à la révision 4, notée IMAP4. Les ports d'IMAP4 sont 143 (imap non sécurisé) et 993 (imap sécurisé par SSL).              

IP (Internet Protocol) Nom UNIQUE servant à identifier un ordinateur connecté à un réseau. Une adresse IP est composée de 4 nombres et de 3 points. 193.25.63.102 par exemple. Actuellement nous utilisons le système IPv4 (4 nombres) et le système IPv6 est encore en développement.

IPTV Internet Protocol Television en anglais - correspond à la transmission numérique de services à large bande (programmes TV et VOD) via un réseau de télécommunication utilisant le protocole Internet (IP). C'est la téchnologie utilisée pour diffuser des chaînes de télévision via la ligne téléphonique.

IPv4 Version actuelle du protocole IP qui code les adresses sur 32 bits permettant de gérer 4 milliards d'adresses IP.         

IPv6 Nouveau protocole Internet qui doit remplacer IPv4, il code les adresses sur 128 bits et gère le chiffrement des données suivant une méthode appelée ESP, tout Internet devrait avoir migré sur IPv6 en 2010.   

Intranet Réseau local et privé (entreprise) qui utilise les technologies de l'Internet : Web, e-mail, etc., mais ne s'ouvre pas aux connexions publiques. Contrairement à Internet, nom propre, on écrira intranet, comme internaute.               

ITU (International Télécommunications Union) Organisme prescrivant notamment les normes pour les modems.    

 


J

JAVA Langage de développement, produit par la société Sun et lancé le 23 mai 1995. Ecrit par James Gosling, il permet de créer des applications autonomes et de doter les documents html de nouvelles fonctionnalités : animations interactives, applications intégrées, modèles 3D, etc. Ce langage est orienté objet et comprend des éléments spécialement conçus pour la création d'applications multimédia. On écrit un programme java dans un texte source qui ressemble à C (langage) ou à C++, puis on le traduit à l'aide d'un compilateur afin de génére r un programme utilisable directement dans une page html et appelé applet. Pour exécuter ensuite un applet, l'utilisateur doit disposer d'une machine virtuelle. Un applet est inclus sous forme de document html ou sous forme de hyperlink.    

Javascript Langage de développement assez proche de Java et utilisé dans la conception de pages Web. Si JavaScript tourne dans la majorité des cas aussi bien sur les navigateurs de Netscape et de Microsoft, il n'en va pas de même pour VBScript.            

                               


K

K56 Flex Norme de transmission et de compression de données par modem proposée par Rockwell. La compression des données transmises ainsi que l'utilisation de modems adaptés permettrait d'atteindre des taux de transferts de 56 Kb/s (soit environ 6 Koctets/s) sur une ligne téléphonique classique. En réalité, il semble difficile de dépasser les 40 Kb/s.   

 


L

L2TP (Layer 2 Tunneling Protocol) (Microsoft, Cisco, norme IETF) fusion de L2F et PPTP, Protocole permettant de prolonger une session de connexion PPP entre le BAS et le FAI au travers d'un tunnel sécurisé.            

LAC (L2TP Access Concentrator : Equipement réseau) Il s'agit d'un routeur placé au niveau du BAS et qui est le point d'entrée du trafic IP en direction d'un LNS situé chez le FAI, en utilisant le protocole L2TP.         

LAN (Local Area Network) Réseau local : Réseau situé dans une zone réduite ou dans un environnement commun, tels qu'un immeuble ou un bloc d'immeubles. Un réseau local devient une partie d'un réseau étendu lorsqu'une liaison est établie (via des modems , routeurs distants, lignes téléphoniques, satellites ou une connexion hertzienne) avec un gros système, un réseau de données public (Internet par exemple) ou un autre réseau local.

LBAE (Local Area Network) Réseau local : Réseau situé dans une zone réduite ou dans un environnement commun, tels qu'un immeuble ou un bloc d'immeubles. Un réseau local devient une partie d'un réseau étendu lorsqu'une liaison est établie (via des modems , routeurs distants, lignes téléphoniques, satellites ou une connexion hertzienne) avec un gros système, un réseau de données public (Internet par exemple) ou un autre réseau local.       

Lien hypertexte Un lien hypertexte relie un mot, une expression ou une image d'un document à une autre partie d'un document ou à un autre fichier. Un clic sur un lien hypertexte permet d'accéder à tout fichier qu'il soit sur un serveur distant ou en local.       

LNS L2TP Network Server Equipement réseau.Il s'agit d'un routeur placé chez le FAI, qui est le point de livraison du trafic IP qui lui est destiné. 

LUCENT Assure la construction et la maintenance de nos équipements ADSL (DSLAM, Réglette)


M

MAC (Media Access Control) Part du modèle de données IEE d'un réseau. La couche MAC implémente le protocole qui contrôle l'accès au réseau. Un MAC Ethernet utilise une méthode d'accès CSMA/CD. Un MAC Token Ring utilise une méthode d'accès Token.    

Machine virtuelle Java Environnement créé par un browser Web compatible Java dans lequel fonctionnent les applets Java, désigné aussi sous le nom de JVM.            

Marge de bruit Marge de bruit mesure en décibels. Plus la valeur est grande, plus la qualité de la ligne est bonne. Une valeur inférieure à 10db est mauvaise et peut entraîner des désynchronisations.        

MaCPPP Protocole Macintosh pour se connecter à l'Internet en utilisant une liaison téléphonique et un modem.             

MaCSLIP (Macintosh Serial Line Interface Protocol) Protocole plus ancien et moins efficace que MacPPP.  

MaCTCP Protocole TCP/IP pour Macintosh.         

MAIL E-mail (Electronic Mail) (message électronique, courriel, Mél) Le courrier électronique sur Internet. Un message électronique parvient n'importe où dans le monde en quelques secondes ou minutes. De plus, le destinataire n'est pas obligé d'être présent pour recevoir le message car les messages sont stockés chez son fournisseur d'accès internet. L'e-mail a été inventé en 1971 par Ray Tomlinson qui travaillait pour une entreprise chargée du développement d'Arpanet. Il eut l'idée de combiner un programme de messagerie locale avec un protocole de communication de son cru. Le message électronique était né. C'est lui qui décida d'utiliser le signe @ pour définir la machine à laquelle le message s'adresse.     

Mail Bombing Une attaque consistant à envoyer une avalanche d'e-mail sur le compte d'un utilisateur ou sur un serveur pour l'engorger.            

Mailer Logiciel de messagerie.

Mailing list (liste de diffusion) Débat auquel l'on participe par e-mail.

Mandrake Distribution de Linux d'origine française distribué par Mandrakesoft qui n'est qu'un rhabillage de la distribution Red Hat. Suite au rachat en 2005 de Connectiva par Mandrake la société s'appelle désormais Mandriva.  

MAP (Mobile Application Part) Norme destinée aux systèmes mobiles (téléphones, notebook, organiseurs électroniques...) pour les doter de fonctions leur permettant de consulter des bases de données ou de s'intégrer au sein d'un réseau ''intelligent''.         

MAPI (Messaging Application Programming Interface) API de messagerie de Microsoft.           

Masque de sous-réseau Lorsqu'on configure un réseau, on parle souvent de masque de sous réseau. Celui ci sert à capacité d'un ordinateur à communiquer avec un autre d'un même réseau ou pas. En fonction du masque, des restrictions d'accès sont appliqués, et les ordinateurs ne pourront pas communiquer, donc ne se verront pas dans les favoris réseaux.  Un masque de sous réseau est constitué de 4 octets comme une adresse IP. Cependant, il sert à regrouper les adresses IP en sous-réseau.

Il existe 5 classes de masque:

- Classe A: premier bit de l'adresse à 0, et masque de sous réseau en 255.0.0.0. Ce qui donne la plage d'adresse 0.0.0.0 à 126.255.255.255 soit 16 777 214 adresses par réseau de classe A 

- Classe B: Deux premiers bits de l'adresse à 10 (1 et 0), et masque de sous réseau en 255.255.0.0. Ce qui d onne la plage d'adresse 128.0.0.0 à 191.255.255.255 soit 65 534 adresses par réseau de classe B 

- Classe C: Trois premiers bits de l'adresse à 110, et masque de sous réseau en 255.255.255.0. Ce qui donne la plage d'adresse 192.0.0.0 à 223.255.255.255 soit 255 adresses par réseau de classe C 

- Classe D: Quatre premiers bits de l'adresse à 1110, et masque de sous réseau en 255.255.255.240. Ce qui donne la plage d'adresse 224.0.0.0 à 239.255.255.255 soit 255 adresses par réseau de classe D 

- Classe E: Quatre premiers bits de l'adresse à 1111, et masque de sous réseau en 255.255.255.240. Ce qui donne la plage d'adresse 240.0.0.0 à 255.255.255.255      

Mbps (Megabits par seconde) Taux de transfert des données qui atteint un million de bits par seconde.         

MEDIACENTER Le media center permet un accès rapide aux différentes fonctions multimédia directement sur le décodeur: visionnage de photos, vidéos, films et écoute de morceaux musicaux. Il permet de visionner les contenus d'un PC, ou de n'importe quel espace de stockage branché en USB.

Mega octet (Abréviation : Mo) 1 Mo = 1024 Ko donc 2 exp 20 octets soit 1048576 octets.      

Mémoire tampon La mémoire tampon est une mémoire volatile qui a pour but de permettre un flux continu de données lors d'une transmission.          

Message-ID Champ d'en-tête contenant une référence unique identifiant l'article sur le réseau. Généralement de la forme <chiffres+lettres@domaine>. Certains logiciels de lecture de news permettent de rechercher un article par son Message-ID.            

Messagerie électronique (Electronic mail ou E-Mail) Mécanisme géré par ordinateur fournissant aux utilisateurs habilités les fonctions de saisie, de distribution et de consultation différée de messages multimédia.             

Messagerie instantanée (Instant messaging) Messagerie synchrone qui permet de recevoir et d'envoyer instantanément des messages. La plupart des logiciels de messagerie instantanée offrent également des fonctions d'échanges de fichiers et de communication par la voix. AIM, MSN Messenger, ICQ et Yahoo Messenger sont les logiciels de messagerie les plus utilisés. On peut également parler de messagerie instantanée pour désigner les petits utilitaires permettant d'échanger quelques propos entre deux ordinateurs d'un réseau local.      

MGCP (Media Gateway Control Protocol) Avec ce protocole tout est centralisé dans le commutateur et cela simplifie la conception logicielle du terminal. Travail en parallèle de l’UIT et de l’IETF. Protocole flexible et de qualité.            

MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions) Format conçu pour transférer par e-mail des données codées qui ne sont pas du texte (images, programmes, etc.). 

Modem (MODulateur-DEModulateur) Périphérique connecté à un ordinateur et à une ligne téléphonique qui permet de transmettre des données numériques sur une ligne téléphonique. Lorsqu'on émet des données numériques sur la ligne, le modem module les données. Lorsqu'on reçoit des données analogiques sur un ordinateur, le modem démodule. A contrario, pour le Numéris, on parle d'adaptateur et non de modem (car Numéris utilise une ligne numérique et non analogique, donc n'a pas besoin de moduler-démoduler les données).  

Modulation Variation d'une grandeur caractéristique d'une onde, telle que l'amplitude, la fréquence ou la phase, en fonction des variations d'un signal à transmettre.Pour retrouver le signal après transmission, il faut faire une démodulation.     

Monitor Un périphérique qui reçoit continuellement des données d'un réseau et qui a pour but d'écouter" le réseau et de chasser les problèmes.    

MS-DOS (MicroSoft Disk Operating System) Système d'exploitation Microsoft des premiers PC d'IBM au début des années 1980.           

MTA (Message Transfer Agent) Application TCP/IP qui utilise SMTP pour déplacer un message électronique vers un autre MTA jusqu'à ce qu'il ait atteint l'ordinateur du destinataire, où le message est délivré.

MTU (Anglais : Maximum Transmission Unit) La plus grande taille de données qui puisse se voir envoyée sur un système distant. Un réglage sous Windows permet souvent d'augmenter la vitesse de transmission des données.              

Multicast Système de transmission de l'information sur le réseau qui vise à alléger la bande passante, les messages ne sont pas dupliqués pour chaque destinataire.

MultiTV Le Multi TV permet de regarder simultanément la télévision (ou une vidéo via l'un des services de vidéo à la demande) sur un poste et regarder (ou enregistrer) un programme sur un autre poste, ou profiter des possibilités du médiacenter sur un autre poste.

Multiplexeur Appareil divisant une voie de données en deux ou plus. Le débit devient généralement inférieur sur les nouvelles voies.

Mutation Remplacement d'un câble au niveau de la boucle locale 

MySQL Système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) sous licence GNU très utilisé pour mettre en ligne des bases de données. MySQL fonctionne sur beaucoup de plates-formes différentes, incluant AIX, BSDi, FreeBSD, HP-UX, Linux, Mac OS X, NetBSD, OpenBSD, OS/2 Warp, SGI Irix, Solaris, SunOS, SCO OpenServer, SCO UnixWare, Tru64 Unix, Windows 95, 98, NT, 2000 et XP.     

N

NAS (Network Access Server)Equipements utilisés par les opérateurs dans le cadre des services d'accès à Internet par le réseau téléphonique commuté. Ils servent à transformer les communications téléphoniques en flux de données IP, en assurant l'interface entre le réseau téléphonique commuté (RTC) et le réseau de transport de données IP à destination du FAI.       

NAT (Network Address Translation) C'est la modification des adresses IP dans l'en-tête d'un datagramme IP effectuée par un routeur.     

Navigateur Dans un environnement de type internet, logiciel qui permet à l'utilisateur de rechercher et de consulter des documents, et d'exploiter les liens hypertextuels qu'ils comportent.      

NDI Numéro de Désignation de l'Installation de l'utilisateur final. En ADSL, cela désigne le numéro de téléphone sur lequel l'abonné a souscrit l'ouverture de sa ligne ADSL.      

NetBEUI (NetBIOS Extended User Interface) Protocole fourni avec les systèmes Microsoft, mais limité à cet environnement, NetBEUI a l'avantage de sa rapidité et de sa petite taille. Non routable, il est progressivement remplacé par NWLINK.        

Netissimo L'offre de service ADSL de France Télécom qui propose des connexions à partir de 128 Kbps en download.         

News L'ensemble des groupes forme le réseau Usenet. Les groupes de discussions forment un lieu d'échange d'idées et de renseignements et d'astuces sur un nombre très important de sujets. Les groupes de discussions sont classés par sujet et il suffit de s'abonner (gratuitement) à un groupe pour recevoir systématiquement les nouvelles contributions au débat. Le terme abonnement est pris ici dans un sens particulier : votre ordinateur ne garde que l'adresse des groupes de discussion que vous avez sélectionnés et à chaque nouvelle connexion au groupe il ne télécharge que les messages que vous n'avez pas lus. 

Newsgroups (groupe de discutions) Entité regroupant sous un même nom un ensemble de contributions correspondant à un thème précis défini dans sa charte. Les noms des forums sont souvent abrégés par leurs initiales (f.u.r ou fur pour fr.usenet.reponses). Voir Usenet.              

NNTP (Network News Transport Protocol) Extension du protocole TCP/IP qui décrit la forme des messages de news transmis entre différents serveurs compatibles.    

Nom de domaine Adressage d'une machine sur Internet géré par les serveurs dits Domain Name Server.(netweb.org est un exemple de nom de domaine).

Noyau (Kernel) Le noyau est à la base des systèmes d'exploitation modernes. Il s'agit d'une portion de code, souvent écrite en assembleur et qui gère le multitâche, le multithread et permet de faire le lien entre le matériel est les couches supérieures du système et les applications. Ce principe permet une évolution aisée des systèmes d'exploitation.

NRA Noeud de Raccordement Abonné - Local contenant les différents équipements ADSL des opérateurs ADSL (DSLAM, réglette, Transport) Dans les petites villes les NRA ressemblent à des maisons en général près des bureaux de poste et le plus souvent en centre ville.

NRA HD NRA Haut Débit - Afin de couvrir une plus large partie de la population française en ADSL, l'opérateur France Télécom déploie des nouveaux "sous répartiteurs" appelés NRA HD. France Télécom déploie ces nouveaux NRA HD pour couvrir des zones trop éloignées du central téléphonique le plus proche (appelées zone d'ombre)


O

Octet (Byte) Unité de mesure représentant 8 bits utilisée en informatique pour mesurer l'espace occupé en mémoire vive mais aussi sur le disque de stockage par un fichier ou une application. 

MegaOctet (mo) : environ un million d'octets.

GigaOctet (go) : environ un milliard d'octets.    

Onglet Partie qui semble dépasser du bord d'un élément affiché dans une fenêtre et qui sert à accéder facilement à des fonctions, des réglages, des rubriques d'aide, des dossiers ou des documents, en cliquant dessus avec un dispositif de pointage tel que la souris.       


P

P2P Abréviation de Peer to Peer. Liaison poste à poste par opposition au modèle client-serveur. Dans ce type de réseau les ordinateurs sont connectés les uns aux autres sans passer par un serveur central. Ce type de réseau est très utilisé pour les échanges de fichiers pirates (MP3, Films, Images, Livres...), car il est impossible de mettre un terme à ces échanges car il n'y a pas de serveur central.             

PABX (Private Automatic Branch eXchange) Autocommutateur ou 'autocom', il assure la concentration des postes téléphoniques d'entreprise et la commutation des circuits.

Paire cuivre En France le réseau téléphonique est composé à 98% de paire de cuivre (1 paire par numéro de téléphone). Ce cuivre déployé par endroit depuis des dizaines d'années, s'oxyde et dégrade la qualité des lignes      

PAP (Password Authentication Protocol) Protocole d'authentification PPP, il existe aussi CHAP qui est plus sûr.

PC Point de Concentration - Boitier de répartition des lignes téléphoniques. Equipement sur lequel arrivent toutes les lignes d'un immeuble ou d'une résidence. Cet équipement appartient à France Telecom et est vérifié lors des expertises. Il est situé après le SR et avant la DTI Il y a plusieurs types de PC : Poteau :boitier en hauteur nécessitant une échelle ou une nacelle Façade :boitier en hauteur nécessitant une échelle ou une nacelle Immeuble : boitier situé dans les gaines technique ou armoire GDF/EDF Borne :boitier rurale Pieuvre : boitier isolé dans des chambres situées sous des plaques FT dans la rue

Pare-feu (Firewall) Serveur conçu pour protéger du piratage informatique un réseau connecté Internet. Ce serveur permet d'assurer la sécurité des informations internes au réseau local en filtrant les entrées et en contrôlant les sorties selon une procédure automatique bien établie.  

Passerelle (Gateway en anglais) Equipement d'interconnexion reliant deux ordinateurs ou réseaux ut ilisant des protocoles de communications différents. La passerelle effectue les traductions nécessaires pour que les données soient reconnues par les différents systèmes. Le terme passerelle est aussi, à tort, souvent utilisé pour désigner des équipements spécifiques d'interconnexion comme les ponts et les routeurs.           

Patch (Français : Correctif) Un patch est un petit programme destiné à apporter des améliorations à un programme ou à corriger des bogues de fonctionnement.           

Peering Désigne un type d'accord d'interconnexion entre deux réseaux backbone qui s'échangent le trafic Internet à destination de leur réseau respectif et des services qui y sont hébergés. Ces échanges ont lieu au sein de nœuds d'échange publics ou privés. Exemple : Il existe, entre autres, un lien de peering entre Club Internet et Free. Ainsi, quand un abonné CI cherche à accéder au site web d'un abonné Free, sa requête et les réponses à celle-ci transitent par ce lien direct, au lieu de passer par les routeurs d'un autre réseau (ex : opérateur de transit Internet). Bien, entendu , le lien fonctionne dans les 2 sens (abonné Free vers un service hébergé par Club).     

PHP (Hypertext Preprocessor) Langage permettant la création de pages Web au contenu dynamique, analogue à la technologie ASP de Microsoft, mais provenant des environnements UNIX-Apache et libre de droits.

Pièce jointe (attachment, attachment file) Document ou fichier annexé au corps d'un message électronique.       

Pilote (Driver) Programme contrôlant le fonctionnement d'une carte ou de tout périphérique à l'aide de bibliothèques adaptées.   

PING (Packet INternet Grouper) Nom d'un programme permettant d'envoyer des paquets de données vers une interface réseau pour tester la disponibilité requête d'écho et en attendant une réponse. Il permet de vérifier si un ordinateur est connecté mais également de déterminer le temps de réponse de la machine, c'est à dire le temps que mettent les paquets de données pour aller à la machine destination et en revenir. On peut l'utiliser avec une adresse IP ou un nom logique. Ex : "ping 195.36.162.15" ou "ping www.club-internet.fr"           

Plateforme téléphonie Equipement (commutateur) sur lequel est raccordée la ligne VOIP du client lui permettant d’émettre et de recevoir des appels.   

Plug and Play (PnP) En français, "Branchez, ça fonctionne !". Fonction intégrée aux systèmes d'exploitation récents (à l'exception de Windows NT) et qui permet d'ajouter de nouveaux périphériques sans se soucier des conflits matériels (conflits d'IRQ). Pour fonctionner, cette norme doit être utilisée avec des périphériques s'y conformant et la présence d'un BIOS PnP.          

Plug-In Petit module qui s'installe sur un navigateur pour lui apporter des fonctions supplémentaires. Par exemple, visionner de la vidéo sur des paqes Web ou afficher des scènes en t rois dimensions. 

POP3 (Post Office Protocol - RFC 1939)Protocole d'accès aux boites aux lettres électroniques. Les ports de POP3 sont le 110 (pop3 non sécurisé) et 995 (pop3 sécurisé par SSL).        

PoP (Point Of Presence ou Point de Présence) Un POP est la connexion commutée d'un FAI pour les utilisateurs de modems (hors-adsl). Il est utilisé pour réaliser des connexions locales afin que les utilisateurs de modem n'aient pas à composer un numéro longue distance (donc plus coûteux). Ainsi, Club Internet est basé à Paris, mais dispose de POP disséminés à travers toute la France.               

Port Lors d'une connexion à un ordinateur hôte, il est nécessaire de spécifier l'adresse de cet hôte mais aussi son port. Le numéro de port va spécifier le type de communication que vous allez avoir avec cet hôte. Par exemple, le port pour une communication Telnet est 23, celle pour une communication HTTP est 80... Mais rassurez-vous, le choix du port est aujourd'hui dans la plupart des cas automatique.       

Portail Porte d'accès à partir de laquelle l'internaute peut accéder directement à un vaste ensemble de sites spécialisés (moteurs de recherche, e-mail, forum, commerce, sites de contenu...).     

Porteuse (carrier) Signal modulé capté par les modems sur lequel vont circuler les données numérisées.              

PPP (Point to Point Protocol) Permet à un ordinateur d'utiliser le protocole TCP/IP à partir d'un modem ou d'une ligne téléphonique.          

PPPoA (PPP over ATM) Une liaison PPP transportée sur de l'ATM depuis le poste du client jusqu'au serveur du FAI. RFC 2364.           

PPPoE   (PPP over Ethernet) Protocole PPP qu'on fait passer directement sur de l'Ethernet en encapsulant les paquets. RFC 2516.           

PPTP (Point to Point Tunneling Protocol) Protocole de communication sécurisé sur Internet consistant à établir une connexion et à faire circuler des données cryptées.           

PR Panne Réseau - Numericable utilise le terme "PR" pour les Incident Globaux (sous Rami).

Protocole (Protocol) Description des formats de messages et règles selon lesquelles deux ordinateurs échangeront des données. Les protocoles décrivent également les détails de bas niveau sur la façon dont deux machines communiquent ou des échanges de haut niveau entre deux programmes.

Provisionning Enregistrement en base de données des informations technique du client : numéro de série / offre / identifiant. Le provisioning est obligatoire pour le bon fonctionnement des services attendus

Proxy Nom donné à un programme ou à un serveur qui agit en tant qu'intermédiaire dans un échange d'information en effectuant un contrôle le plus souvent lié à la sécurité (Proxy firewallant). Il existe aussi des Proxy web, fournissant un cache des pages web les plus demandées : Le serveur Proxy web qui reçoit une requête demandant une URL vérifie s'il n'a pas très récemment répondu à une requête identique. 

2 cas se présentent : 

- la page requêtée a été stockée dans son cache. il lui suffit alors d'extraire la page correspondante du cache pour la transmettre au client qui lui en a fait la demande. 

- la page n'est pas dans le cache. Alors le serveur Proxy transmet la requête vers le serveur hébergeant l'URL demandée, puis transmet le résultat de la requête de l'URL au demandeur initial.

PVR Personal Video Recorder - système permettant d'enregistrer de la vidéo sur le disque dur du décodeur TV, comme un magnétoscope numérique.


Q

QoS (Qualité de service) La Qualité de service est un ensemble de techniques de ségrégation du trafic permettant l'établissement de sessions réservées sur les nouveaux réseaux à très hauts débits. La qualité de service permet d'allouer à certaines applications une qualité de transmission adéquate aux besoins en vitesse de transmission, délai contraint (bounded delay) et variance de délai (delay variance), débit et horaire spécifiques. Différents protocoles assurent différents niveaux de qualité de service. Par exemple, la transmission de vidéo en temps réel nécessite une qualité de service plus élevée que le transfert ftp.


R

Radius (Remote Authentication Dial In User Service) Service d'identification, d'authentification et de gestion des sessions, utilisé pour les connexions entrantes.Utilisé notamment par les FAI, dont Club Internet, pour authentifier, comptabiliser les connexions sur les serveurs d'accès (BAS ou NAS selon la typologie de la collecte) ou sur certains services IP (ex: facturation SMS). Lors de la phase de connexion, Radius sert à authentifier l'abonné qui fait cette demande, et si l'authentification est acceptée, Radius transmet des informations, appelés attributs, comme l'adresse IP de la connexion, les adresses IP des serveurs DNS, etc. Le terme désigne également le serveur qui héberge le service.             

Réglette (RO ou RCO) partie visible du NRA où les plots sont accessibles pour que les techniciens fassent leurs tests R/DEG : Réglette en salle de DEGroupage RCO : Réglette cuivre opérateur - Souvent appelée tête miroir. C'est à ce niveau que Completel vient raccorder ses DSLAM RO : Réglette Opérateur - C'est la réglette qui est coté FT et qui fait le lien entre Completel (RCO) et FT (RO). Plot : position sur la réglette. Chaque plot représente un client

Répartiteur Le répartiteur téléphonique ou encore central téléphonique est le lieu où se font toutes les connexions entre le réseau filaire desservant les clients d'un opérateur de télécommunications et son infrastructure (voix, données ou images).Ces connexions se font à l'aide de câbles en cuivre appelés jarretières pour un répartiteur classique (il existe également des répartiteurs optiques).  

RRO Réorientation - Demande de modification du câblage sur la boucle locale

RFC (Request For Comments) Documents sur Internet qui décrit tous les aspects et propriétés des protocoles Internet ou relatifs aux télécommunications. Ce sont des documents définissant des standards (ex : PPPoA décrit dans la RFC 2364, PPPoE dans la RFC 2516). Ils sont consultables sur le site http://www.ietf.org.      

RJ11 Type de connecteur couramment utilisé pour le raccordement à un appareil téléphonique où un périphérique de communication. (modem, téléphone, fax...).               

RJ45 Type de connecteur communément utilisé servant à raccorder 2 unités distinctes d'un réseau.             

RNIS (ISDN, Integrated Services Digital Network) 

Réseau Numérique à Intégration de Services Réseaux de télécommunications entièrement numérisés, capables de transporter simultanément des informations représentant des images, des sons et des textes. Son nom commercial est Numéris chez France Télécom.            

Routeur Désigne un équipement réseau, situé à un nœud de connexion, qui assure la fonction d'acheminement (routage) des paquets de données à travers un ou plusieurs réseaux. Un routeur dispose de plusieurs interfaces réseaux et envoie un paquet reçu sur une interface de sortie correspondant au meilleur chemin pour joindre la destination du paquet.

R-PVR Remote Personal Video Recorder - système permettant d'enregistrer de la vidéo à distance.       

RTC Réseau Téléphonique Commuté. Il s'agit du nom exact désignant le réseau téléphonique traditionnel.  


S

SIG Signalisation - Ticket incident envoyées à France Telecom. Selon la résolution, le retour est STT [signalisation transmise à tort] ou RET [rétabli].

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) Dans un réseau TCP/IP, ce protocole gère l'envoi de mails entre différents serveurs. Il est également utilisé pour l'envoi de mails à partir des ordinateurs clients. C'est pour cette raison que vous devez spécifier un serveur POP et un serveur SMTP dans la configuration de votre logiciel de mails.

SNR Abréviation de « Signal to Noise Ratio » ou Rapport signal / Bruit. C’est l’indicateur de la qualité de la transmission d'une information qui s’exprime en décibel. À 0 dB le modem ne peut distinguer le signal ADSL du bruit parasite et alors il ne se synchronise pas. Il faut une marge de bruit supérieur à 8 dB pour que le modem ne se désynchronise pas. Plus le SNR est bas, moins l’information reçue sera de bonne qualité. Dans le cadre de l’ADSL, cette marge de bruit permet d’établir si la ligne du client est stable ou non. Pour les clients non dégroupés, la marge de bruit évolue en fonction de l'utilisation de la ligne (voisins,...). Ils devraient remarquer une meilleure qualité de connexion la nuit.  

Softswitch Le softswitch est composé du Call Agent (partie qui s’occupe d’établir la liaison IAD et de nos équipements) et du Media Gateway (passerelle pour définir la signalisation des numéros de téléphones (VOIP et FT).       

SR Sous-répartiteur - Armoire appartenant à France Telecom permettant de faire la répartition des lignes téléphoniques. Il y a plusieurs types de sous-répartiteurs : Armoire externe dans la rue : sous-répartiteur de zone Armoire dans les sous sols des immeubles ou parkings : sous-répartiteur interne Le sous-répartiteur est composé de 2 réglettes : Transport : Câble multipaire venant du NRA Distribution : Câble multipaire allant chez les clients et plus précisément au PC. Cette armoire est située après le NRA et avant le PC

SSID (Service Set IDentifier) Le SSID représente le nom du réseau Wi-Fi. Toutes les interfaces WiFi désirant communiquer entre elles doivent avoir le même SSID.       

STB Le terme anglais Set-top box (STB) désigne de façon générique tout adaptateur transformant un signal externe en un contenu et l'affichant sur l'écran d'un téléviseur. Il est plus commun de parler en français de décodeur TV.

STT Signalisation Transmise à Tord- Le fournisseur considère que l'incident n'aurait pas du lui être envoyé et refuse de faire une action corrective. Par exemple FT ne garantissant contractuellement que la continuité électrique (quelques Ko de débit suffisant pour faire passer de la voix) refuse les tickets envoyés pour débit insuffisant dans la plupart des cas et les renvoie en statut STT.

Subnet (sous réseau) C'est une série d'équipement et de médias physiques de transmission qui forme un entier autonome et qui peut être employée pour relier ensemble des systèmes aux fins de la communication.    

Switch Périphérique réseau servant à raccorder plusieurs unités d'un réseau par RJ45. 


T

Telnet Protocole s'appuyant sur une connexion TCP entre un client et un serveur. Par défaut la connexion à un serveur Telnet se fait sur le port 23. Cependant telnet peut-être utilisé pour d'autres protocoles et ports (ex : pop3 sur le port 110, Smtp sur le port 25).

Test SELT / Test d'échométrie Test électrique permettant de détecter une coupure sur la ligne du client ainsi que la présence ou non d'un modem.

TFTP (Trivial File Transfer Protocol), RFC 1350. Protocole simplifié de transfert de fichiers (version simplifié du protocole FTP).            

TraceRoute Traceroute est un utilitaire qui permet de déterminer le trajet parcouru par un paquet jusqu'à sa destination, en affichant chaque saut (appelé hop) correspondant chacun à une interface réseau traversée (ex : routeur). On peut l'utiliser avec une adresse IP ou un nom de machine. Ex : " traceroute 195.36.162.15 " (sous Unix) ou " tracert 195.36.162.15 " (sous Windows) .        

TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) Ensemble de protocoles standard de l'industrie permettant la communication dans un environnement hétérogène. Protocole de la couche Transport, il fournit un protocole de gestion de réseau d'entreprise routable ainsi que l'accès à Internet. Il comporte également des protocoles de la couche Session. Pour être en mesure d'échanger des paquets entre différents ordinateurs, TCP/IP exige de spécifier les trois valeurs suivantes : une adresse IP, un masque de sous-réseau et une passerelle (routeur) par défaut. Le protocole TCP/IP comporte de nombreux éléments. A titre d'exemple Microsoft TCP/IP pour Windows NT se compose d es éléments suivants : Protocoles TCP/IP de base, y compris le protocole TCP (Transmission Control Protocol), le protocole IP (Internet Protocol), le protocole UDP (User Datagram Protoc ol), le protocole ARP (Address Resolution Protoco l) et le protocole ICMP (Internet Control Message Protocol). Cette suite de protocoles Internet détermine le mode de communication des ordinateurs et la procédure de connexion interréseau. Les protocoles PPP (Point to Point Protocol) , PPTP (Point to Point Tunneling Protocol) et SLIP (Serial-Line IP) sont également pris en charge. Ces derniers permettent d'accéder à distance aux réseaux TCP/IP, y compris à Internet        

TCP (Transmission Control Protocol - Protocole de Contrôle de Transmission) RFC 793.Assure une qualité dans le transfert de données en 2 postes car il existe un contrôle de bonne réception des données.           

Timeout (Dépassement de délai) Désigne l'écoulement d'une certaine durée. Les timeouts protègent les connexions contre un problème persistant, qui engorgerait le réseau pour rien. Une erreur de timeout se produit lorsque la tentative de connexion à un machine réseau spécifique reste sans réponse pendant le temps défini.

TV Macrobloc / freezes :l'image de la télévision devient floue et déformée à certains endroits de l'écran. En général cela se produit lorsque le flux TV n'a pas assez de débit pour passer correctement jusqu'au téléviseur du client. Ces Freezes peuvent être ponctuelles (durant quelques secondes) ou récurrentes (si le client est à la limite de l'éligibilité ou en-dessous) FEC : projet mené par la direction Réseau. Objectif : améliorer la qualité de l'image TV SD : Définition standard : résolution de l'image en 1280x720 HD : Haute définition : résolution de l'image en 1920x1080. le débit nécessaire pour une image HD est de 12M


U   

UDP (User Datagram Protocol) Protocole de la couche transport (au sens des couches ISO). S'utilise à la place du TCP quand la situation n'exige pas une fiabilité à 100% de la transmission (aucune vérification et contrôle d'erreur contrairement au TCP) RFC 768.           

USB (Universal serial bus) Une norme, destinée à brancher le clavier, des scanners, et d'autres périphériques lent. L'interface USB 1.1 permet de connecter à un micro-ordinateur jusqu'à 127 périphériques pour un débit maximal de 12 Mbits/s, soit 1.5 Mo/s, le tout sur un bus série comme son nom l'indique. Principalement destiné aux périphériques lents, l'interface a été développée par Compaq, Hewlett-Packard, Intel, Lucent, Microsoft, NEC et Philips depuis 1994 pour aboutir sur le marché grand public en 1998.Il existe deux types de connecteurs (type A et B) dont les règles de base sont les suivantes :- On part toujours de l'ordinateur d'une prise de type A

- Si le cordon est intégré au périphérique (clavier, souris, joystick, etc...), le connecteur au bout du cordon est toujours de type A.

- Lorsque le cordon n'est pas intégré au périphérique, La prise sur le périphérique est toujours de Type B. On utilise alors un cordon de type A B (imprimante, scanner, etc...).        

USB 2 (Universal Serial Bus 2) Deuxième mouture de l'USB. Ce connecteur assure un transfert de 60 Mo par seconde et est compatible avec l'USB 1. Cette augmentation de vitesse par rapport à l'USB 1 a été notamment possible grâce à la réduction du voltage des signaux transmis dans les câbles, ceux-ci passant de 3.3V à 0.4V.


V

V.34 Standard industriel pour les modems. Norme correspondant à une vitesse de 28 800 bps (standard). 

V.90 Standard des modems à 56 Kbps qui remplace les protocoles K56 et X2.            

VDSL (Very High Bit Rate DSL) est la plus rapide des technologies DSL et est basée sur le RADSL. Elle est capable de supporter, sur une simple paire torsadée, des débits de 13 à 55.2 Mbps en downstream et de 1,5 à 6 Mbps en upstream ou, si l’on veut en faire une connexion symétrique, un débit de 34Mbps dans les 2 sens sera possible. Donc à noter que VDSL est utilisable en connexion asymétrique ou symétrique. VDSL a principalement été développé pour le transport de l’ATM (Asynchronous Transfer Mode) à haut débit sur une courte distance (jusqu’à 1,5 km). Le standard est en cours de normalisation. Les modulations QAM, CAP, DMT, DWMT (Discrete Wavelet MultiTone) et SLC (Simple Line Code) sont à l’étude. Pour le transport des données, l’équipement VDSL est relié au central de raccordement par des fibres optiques formant des boucles SDH à 155 Mbps, 622 Mbps ou 2,5 Gbps. Le transport de la voix entre l’équipement VDSL et le central de raccordement peut également être assuré par des lignes de cuivre.

Ver On appelle ver (en anglais "worm"), un programme qui peut se dupliquer à grande vitesse dans un système et dans un réseau informatiques et parvenir ainsi à saturer toutes leurs ressources.   

Verisign Entreprise américaine fondée en 1995, travaillant dans la sécurisation des transactions et l'identification des intervenants sur le réseau Internet - authentification en ligne de votre entreprise et cryptage de données via un certificat SSL.   

Virus C'est un programme développé dans l'objectif d'infecter une machine ou les programmes/fichiers présents sur celle-ci en y insérant une copie de lui-même. Les virus se propagent de plusieurs façons dont les plus courantes sont les suivantes :

- par le mail, sous forme de fichiers exécutables attachés aux mails. 

- par le réseau, sous forme de fichiers qui exécutent des commandes vers d'autres ordinateurs reliés au même réseau qui à leur tour exécutent la même commande sur d'autres ordinateurs etc ...

VLAN (Virtual LAN) Regroupement logique de certains des postes situés sur un même réseau local.           

Voice Over IP Voix sur IP, permet aux solutions voix et données de converger dans un large environnement tel que l'internet.    

VPN  (Virtual Private Network / réseau privé virtuel) Réseau d’ordinateurs échangeant entre eux de l’information par des liaisons cryptées. On peut assimiler ces liaisons cryptées à des tunnels protégés, empruntant un réseau de voies ouvertes et publiques (par exemple Internet). On peut par exemple interconnecter les réseaux de deux sites d’une entreprise en établissant un VPN, passant par l’Internet.       


W  

WAN (Wide Area Network) Inverse de LAN. Ce type de réseau peut s'étendre dans le monde entier.        

Webmail Service de courrier électronique utilisable directement en ligne à partir de n'importe quel ordinateur relié à Internet. Il suffit de se connecter avec son navigateur à l'adresse du service puis de rentrer son identifiant et son mot de passe. C'est un service très pratique lorsqu'on est amené à se déplacer, pour un usage nomade, personnel ou professionnel.    

WEP (Wired Equivalent Privacy Évaluation) Protocole de sécurité spécifié dans le standard IEEE 802.11 permettant de fournir aux utilisateurs de réseaux locaux sans fil une protection contre le piratage. WEP cherche a fournir à ces derniers une confidentialité similaire à celle que les réseaux filaires peuvent offrir. Quand WEP est activé dans un réseau local sans fil, chaque paquet 802.11 est crypté dans un flux codé RC4, généré par une clé 64 bits. Cette clé est composée par un vecteur d’initialisation (IV pour Intitialization Vector) de 24 bits et d’une clé WEP 40 bits. La clé cryptée est générée par un XOR entre le paquet d’origine et le flux RC4. L’IV est choisi par l’émetteur et peut être modifié périodiquement pour que tous les paquets ne soient pas cryptés avec le même flux.      

WiFi (WIreless FIdelity) Nom commercial pour la technologie IEEE 802.11x de réseau local ethernet sans fil (WLAN). Le WiFi est composé de plusieurs normes qui opèrent sur des fréquences radios différentes :- 802.11b : norme pour les réseaux sans fil opérant sur la fréquence 2,4 Ghz avec une bande passante de 11 Mbps- 802.11a : norme pour les réseaux sans fil opérant sur la fréquence 5 GHz avec une bande passante de 54 Mbps.- 802.11g, norme pour les ré seaux sans fil opérant sur la fréquence 2,4 GHz avec une bande passante de 54 Mbps. C'est une combinaison des normes 802.11a (54 Mbps) et 802.11b (2.4 GHz).              

Winsock (Windows Sockets) Une API (Application Programming Interface) pour le fonctionnement des applications Internet dans un environnement Windows.        

WLAN (Wireless Local Area Network) Réseau local utilisant des transmissions sans fil, radio ou infrarouge à la place des liens câblés traditionnels afin de relier ordinateurs et périphériques       

World Wide Web WWW A l'origine du développement d'Internet dans le grand public. Service Internet d'accès aux ressources du réseau à partir de liens hypertexte, des pointeurs sur lesquels il suffit de cliquer pour se connecter en toute simplicité sur d'autres serveurs ou pour accéder à une information spécifique. Attention, Internet ne se limite pas qu'au web. Internet est avant tout un réseau mondial proposant une multitude de services dont le web.            

WPA (Wi -Fi Protected Access Évaluation)Standard de sécurité choisi par les fabricants de matériels pour protéger les utilisateurs contre le risque de piratage des réseaux sans fil. Il doit se substituer à l'actuel système WEP (Wired Equivalent Privacy), jugé insuffisant pour protéger les entreprises. WPA fonctionne avec toutes les normes Wi-Fi actuelles : 802.11a, 802.11b et 802.11g. À terme, il fera partie intégrante de la prochaine version sécurisée, la norme 802.11i qui devrait être fixée dès mi 2004. WPA fait appel à un nouvel algorithme de cryptage des données s'appuyant notamment sur une gestion dynamique des clés, qui faisait défaut au WEP. Il met également en œuvre un système d'identification des utilisateurs qui repose sur un serveur central d'authentification. Un mode spécial de WPA per met aux particuliers de profiter de cette sécurité sans disposer de serveur d'authentification.    


X

X25 Protocole de transmission par commutation de paquets. Utilisé en France par Transpac.          

     


Y

Aucune définition présente pour le moment.  

 


Z

Aucune définition présente pour le moment. 

 


0-9

802.11 Standard IEEE pour l'interopérabilité des réseaux sans fil initié en 1990 et finalisé en 1997. Il existe 3 type de produits 802.11 dont la transmission par Infrarouge (IR) et la transmission par onde radio sur la bande ISM 2.4Ghz. 802.11 Offre des débits maximums théoriques de l'ordre de 2Mbit/s. 

802.11a Evolution du 802.11 utilisant la bande ISM 5Ghz, permettant un débit maximum théorique de l'ordre de 54Mbit/s. Du fait de la fréquence employée 802.11a est incompatible avec le standard 802.11 et son évolution 802.11b.             

802.11b Première évolution du standard IEEE 802.11 ayant vu le jour en 1999, elle permet d'atteindre un débit maximum théorique de 11Mbit/s en utilisant la bande ISM 2.4Ghz. 802.11b s'avère rétro compatible avec le standard IEEE 802.11.

802.11g Evolution du standard IEEE 802.11 ratifiée en juin 2003. Cette évolution permet une augmentation du débit maximum théorique à 54Mbit/s sur la bande de fréquence 2.4Ghz tout en étant rétro compatible avec les standards 802.11 et 802.11b.          

Mise à jour le Jeudi, 02 Janvier 2014 19:48